Bilan urodynamique

Le bilan urodynamique consiste à évaluer le fonctionnement de la vessie et du sphincter urinaire. C’est l’examen, associé à l’interrogatoire et à l’examen clinique déterminant pour comprendre le mécanisme de l’incontinence. L’exploration urodynamique n’est pas systématique. Elle est plutôt réservée aux cas les plus complexes ou lorsqu’une chirurgie est envisagée.

 

L’examen dure de 30 mm. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun. Il faut au préalable avoir éliminé une infection urinaire en réalisant un E.C.B.U.

 

Le test débute par un débitmètre : arrivant idéalement la vessie pleine mesurée dans un dispositif relié à un ordinateur intégré qui calcule le débit de votre miction.

 

Dans un 2ème temps une cystomanométrie est réalisée : une sonde de petit calibre est introduite dans le canal de l’urètre, la vessie est remplie progressivement par un sérum physiologique et les pressions dans la vessie sont enregistrées au fur et à mesure du remplissage.

 

L’acte n’est pas douloureux. Le médecin vous demande simplement de tousser, de pousser pour étudier votre vessie.

 

L’examen urodynamique se termine par la profilométrie urétrale, c’est à dire la mesure des pressions au niveau du sphincter externe de l’urètre : la sonde est progressivement retirée afin de mesurer les capacités de fermeture.