Biopsies de prostate

En cas d'anomalies au toucher rectal et/ou sur le dosage du PSA, des biopsies de la prostate peuvent vous être conseillées.

Les biopsies de prostate ont pour objectif de rechercher un cancer de la prostate afin de vous traiter le plus efficacement possible le cas échéant.

Une IRM prostatique pourra être réalisée avant les biopsies dans le but de rechercher une zone cible pouvant faire évoquer un cancer de prostate. Des biopsies supplémentaires pourront ainsi être orientées vers cette zone.

Le but des biopsies de prostate est d'obtenir des fragments de tissu prostatique pour les faire analyser au microscope par un médecin anatomopathologiste.

AVANT LES BIOSPIES

Sur recommandation médicale, il faudra interrompre tout traitement anticoagulant, anti-inflammatoire ou à base d'aspirine et un traitement de substitution pourra vous être prescrit si nécessaire.

Une analyse d'urine est recommandée afin d'éliminer une infection urinaire qui pourrait faire différer les biopsies.

DEROULEMENT DE L'INTERVENTION

Elles sont réalisées au bloc opératoire sous sédation (légère anesthésie générale) et nécessite une consultation d'anesthésie.
Un traitement antibiotique est prescrit avant les biopsies. Il a pour but de limiter le risque d'infection urinaire ou prostatique.
Un lavement rectal est également préconisé pour éliminer les matières fécales contenues dans le rectum.

Pour les biopsies, le patient est allongé sur le dos, les jambes fléchies en position dite de la taille (équivalent à une position gynécologique).

Les biopsies sont habituellement peu douloureuses et bien tolérées.

La biopsie consiste à prélever un fragment de prostate à l'aide d'une aiguille adaptée et en passant au travers de la paroi du rectum. Une échographie par voie rectale aide la réalisation de ce geste.
Une série de prélèvements répartis dans la prostate est alors réalisée.
Les fragments sont ensuite envoyés au laboratoire pour analyse.

APRES LES BIOPSIES

Les résultats des biopsies sont communiqués à votre urologue après un délai de quelques jours.

L'examen des fragments peut mettre en évidence un cancer. Si tel est le cas, votre urologue vous informera de ces résultats et vous orientera vers la réalisation d'un bilan complémentaire visant à évaluer l'évolution de la maladie cancéreuse dans le but de vous proposer le traitement le plus adapté possible à votre cas.

Un saignement modéré peut exister dans les selles et dans les urines pendant quelques jours. Dans le sperme, ce saignement peut persister pendant plusieurs semaines.

Il est indispensable de surveiller votre température dans les quelques jours qui suivent les biopsies de la prostate. En effet, il est possible, malgré toutes les précautions prises, qu'une infection de la prostate survienne nécessitant la prescription d'un traitement antibiotique.