HIFU - Focal one

Le traitement par HIFU est une technique de chirurgie du cancer de la prostate mini invasive ; il n’y aucune incision et aucune irradiation. Le principe est de détruire les tissus cancéreux prostatiques grâce à la chaleur obtenue par la focalisation des ultrasons à haute intensité.

Le Focal One® est la toute dernière génération d’appareil d’HIFU. Il est de conception française. Son apport essentiel par rapport aux autres appareil d’HIFU est la possibilité d’augmenter la précision des zones de traitements.

L’avantage de cette technique pour le patient est de pouvoir minimiser l’impact négatif sur les organes de voisinages, et donc impacter au minium la qualité de vie :

  • le sphincter urinaire, les bandelettes nerveuses sont épargnés et on observe donc moins de dysfonction érectile et nettement moins d’incontinence urinaire que pour les traitements par prostatectomie ou radiothérapie

  • en évitant les radiations, on n’affecte pas les organes tels la vessie et le rectum.

Le Focal One® apporte des options innovantes avec notamment, la possibilité de prendre en compte l’imagerie par IRM de prostate réalisée avant le traitement ; grâce à l’intégration des images, dans l’appareil, le chirurgien peut définir précisément la zone pathologique de la prostate et donc la zone à traiter.

Les traitements par HIFU sont indiqués dans plusieurs situations :

  • chez un patient dont le cancer est localisé à la prostate

  • en cas de récidive après un premier traitement par ultrasons

  • en cas de récidive locale après radiothérapie.

Dans les quelques cas de récidive locale après traitement par HIFU, il reste la possibilité d’un nouveau traitement par ultrasons.

Les traitements peuvent se faire sur la glande prostatique entière ; comme les traitements radicaux que sont la prostatectomie ou la radiothérapie.

Mais, ils peuvent aussi être réalisés sur une zone définie et limitée de la prostate, ce qui définit le traitement focal du cancer de la prostate. Ces traitements ont pour objectif d’avoir la même efficacité sur le cancer que les traitements radicaux mais sans incontinence urinaire ou dysfonction érectile.

Ces traitements focaux sont en cours d’évaluation dans différents protocoles mais des publications majeures récentes permettent d’envisager ce type de traitement en toute sécurité.

En pratique :

Le traitement se fait sous anesthésie générale ou rachi anesthésie, par voie endorectale, sous contrôle échographie permanent permettant de contrôler et de cibler les zones que l’on souhaite traiter.

Afin de diminuer le volume prostatique et donc le risque de rétention d’urines post opératoires, le traitement par HIFU est associé à une résection endoscopique (par les voies naturelles) de la partie centrale de la prostate. Cette résection de prostate se fait soit dans le même temps opératoire soit quelques semaines avant le traitement par HIFU.

Le traitement dure entre 30 min et 2h en fonction du volume prostatique à traiter.

L’hospitalisation se fait en ambulatoire ou sur une hospitalisation de  2 jours avant des gestes associés (résection dans le même temps).

Une sonde urinaire est laissée en place après l’intervention pour une durée variant entre 3 et 7 jours.

Les suites opératoires sont marquées par une irritation au moment d’uriner qui disparaît en quelques jours.

La surveillance se fait par des dosages de PSA total réguliers.