Kyste de l'épididyme

L’épididyme est un organe situé contre la paroi du testicule. Il contient un long tube replié sur lui-même, qui transporte les spermatozoïdes jusqu'aux vésicules séminales et assure la fin de maturation de ceux-ci.

 

Le kyste de l’épididyme se développe aux dépens de la partie renflée de la partie supérieure ou tête de l’épididyme. Il peut exister un ou plusieurs kystes au sein du même épididyme.

 

L’intervention est proposée en raison de la douleur locale ou la gène que le kyste peut entraîner. Elle a pour objectif de retirer la lésion par ouverture chirurgicale de la bourse.

 

L’absence de traitement n’a pas de conséquence en soi, en dehors du fait d’une augmentation possible du volume du kyste, de la gêne ou de la douleur locale, qu’il peut entraîner.

Chirurgie du kyste

L’intervention se déroule sous anesthésie générale ou loco-régionale. Une courte incision est pratiquée au niveau du scrotum. Après vérification du testicule sous-jacent, le kyste est enlevé en totalité par ouverture de l’enveloppe de l’épididyme et dissection au plus près de la paroi du kyste. Le chirurgien peut parfois être amené à enlever une partie ou la totalité de l’épididyme.

 

L’intervention se fait dans le cadre d’une hospitalisation en chirurgie ambulatoire. Elle peut, dans certains cas, nécessiter 1 ou 2 jours d’hospitalisation.

 

La douleur au niveau de l’incision est habituellement minime et temporaire.

 

Pendant quelques semaines, la bourse reste augmentée de volume et une petite tuméfaction autour du testicule peut parfois persister.