Adénome de la prostate

L’adénome de la prostate correspond à une augmentation de volume de la zone centrale de la prostate (ou hypertrophie bénigne de la prostate).

 

Elle occasionne une apparition progressive d’une gêne à l’évacuation des urines :

  • Troubles urinaires obstructifs : diminution de la force du jet, retard à l’engagement des mictions, jet saccadé, goutte retardataire

  • Troubles urinaires irritatifs : pollakiurie (augmentation de la fréquence des mictions), besoins impérieux

  • Complications :

    • Rétention aigue d’urines

    • Calculs de vessie

    • Insuffisance rénale

    • Hématurie

 

Il n’y a pas de corrélation entre volume et symptômes

 

Bilan à réaliser :

  • échographie vésico prostatique : évaluation morphologique, volumétrique de la prostate et évaluation de la vidange vésicale

  • débitmétrie : examen permettant d’évaluer de façon objective l’obstruction

  • PSA total : le dépistage d’un cancer de prostate doit être réalisé avant d’envisager notamment une prise en charge chirurgicale qui modifié l’attitude thérapeutique

 

Le traitement medical reste traitement de première intention en l’absence de complication :

  • 3 classes thérapeutiques :

    • Alpha bloquant : favorisant le relâchement des fibres musculaires du col vésical et de l’urètre prostatique

    • Inhibiteur de la 5 alpha reductase : diminue le volume prostatique

    • Phytothérapie : décongestionnant pelvien

  • Les traitements médicaux peuvent occasionner des effets indésirables (hypotension, trouble de l’érection..) ou avoir une efficacité limitée

 

Une intervention chirurgicale est indiquée lorsque le traitement médical n’est plus efficace ou en cas de complications.

 

Elle consiste à enlever l’adénome pour élargir le canal urinaire.

 

Elle est réalisée prioritairement par voie endoscopique :

 

L’autre alternative est représentée par l’adénomectomie prostatique